dimanche 30 mars 2014

Comment ça marche : Etsy - les treasuries 1/2

Les treasuries, j'en avais fait quelques uns à mes débuts sur Etsy, mais je n'avais pas trop bien compris comment cela marchait, ni quel intérêt cela pouvait avoir. J'ai changé d'avis dernièrement et découvert quel outil formidable ils sont en réalité. J'ai donc décidé de "m'obliger" à en faire un ou deux par semaine, et l'exercice commence à me plaire. Je vais vous expliquer ici comment les treasuries fonctionnent et quel est leur but.

Étant donné la longueur de cet article, j'ai décidé de le scinder en deux parties. Aujourd'hui, nous verrons ce qu'est un treasury et comment en créer un, et la semaine prochaine, comment gagner en visibilité pour ses treasuries, comment avoir ses produits sélectionnés, ainsi qu'une sélection d'outils et d'articles pour aller plus loin.

Bonne lecture !

https://www.etsy.com/treasury/ODcwNjAzOHwyNzIzMzc3OTM1/be-sweet-with-me
 Mon dernier treasury : Be  sweet with me


Un treasury, qu'est-ce que c'est ?
 
C'est une collection de seize produits, que l'on groupe par thème (ou non) : couleur, saison, tout ce qu'on veut, au gré de ses goûts du moment. Cela permet de valoriser et promouvoir des produits que l'on aime sur Etsy.
Chaque jour, plusieurs treasuries sont sélectionnés pour la page d'accueil d'Etsy, ce qui entraîne une visibilité importante pour les produits qui y figurent.
Le treasury est avant tout un outil de partage : il ne sert pas à se mettre soi-même en avant, mais au contraire à promouvoir d'autres créateurs. Créer des treasuries permet aussi de se faire connaître des autres créateurs, mais ce n'est pas une raison pour faire n'importe quoi : il est par exemple déconseillé de sélectionner ses propres créations dans un treasury, tout comme il est recommandé de ne sélectionner qu'un seul produit par créateur.
L'harmonie de l'ensemble compte autant que les produits sélectionnés, ce n'est pas si facile que ça en a l'air... C'est un peu comme si on était le commissaire d'une mini-exposition, mais il ne faut pas oublier qu'il s'agit avant tout de se faire plaisir.
Le treasury est donc un formidable outil pour les vendeurs, mais les simples membres (acheteurs ou sans boutique) peuvent aussi partager leurs coups de cœur via cet outil. A l'inverse, on peut aussi choisir de garder un treasury rien que pour soi, en réglant les paramètres de confidentialité.
Il est possible de créer un nombre infini, l'idéal étant d'en faire régulièrement (pour les vendeurs en tous cas).

* * *

Conseils pour créer des treasuries
 
Si l'exercice vous tente, il y a quelques petites choses à savoir, comme l'ordre des photos, l'importance des mots-clés, comment avoir plus de visibilité et plus de chances d'être en page d'accueil...

Les règles de base (déjà évoquées ci-dessus)
Elles sont simples, et sont à respecter si on veut avoir une chance de figurer sur la page d'accueil Etsy.
- La diversité : ne pas choisir plus d'un produit par boutique
- Ne pas inclure ses propres produits
- Que le treasury soit beau (vaste programme !) ou tout simplement harmonieux
Je lis parfois des critiques à propos des treasuries figurant en page d'accueil. On leur reproche souvent une certaine uniformité (photos sur fond blanc, teintes pastel...). Je ne suis pas d'accord avec cela, je trouve au contraire que les treasuries mis à l'honneur sont très variés dans les thèmes et les couleurs. L'intérêt est justement de pouvoir exprimer ses goûts, et c'est en sortant du lot que l'on a plus de chances de se faire remarquer...

L'ordre des produits
Il y a quelques notions importantes à connaître pour le placement des produits au sein d'un treasury. Si vous avez la chance que votre treasury soit sélectionné pour la page d'accueil, seules les trois premières lignes seront visibles, soit les douze premiers produits.
Ci-dessous, vous pouvez voir une capture d'écran du treasury Neon dreams fait par Christina (cliquez sur l'image pour voir le treasury en entier sur Etsy). Vous pourrez constater que ce treasury a été vu de nombreuses fois, notamment grâce à son passage en première page du site. Mais les produits figurant sur la dernière ligne bénéficient d'une visibilité moindre (On ne les voit même pas sur la photo, il faut cliquer sur "Picked by Christina", en haut à droite, pour les voir !). Les douze produits visibles en première page ont donc beaucoup plus de chances d'être vendus.

https://www.etsy.com/treasury/MTE5NTY5NzV8MjcyNTkxOTM1OA/neon-dreams
La page d'accueil d'Etsy

Autre chose, dans votre fil d'actualité Etsy et celui de vos contacts, seuls les quatre premiers produits du treasury sont visibles. Ci-dessous, une capture d'écran de l'aperçu du treasury La mia Vita fait par Silvia. Il s'agit d'un "résumé" du treasury, censé vous inciter à cliquer pour en voir plus. D'où l'importance de particulièrement soigner la première ligne (cliquez sur l'image pour voir le treasury en entier sur Etsy).

https://www.etsy.com/treasury/NDE4NTEwOTZ8MjcyNTg3MzY3MA/la-mia-vita

Si vous souhaitez vraiment mettre en avant un ou plusieurs produits de votre treasury, il vous faut absolument les placer dans la première ligne, et, dans tous les cas, les produits de la quatrième ligne seront les moins vus.
C'est pour cela que certaines teams imposent non seulement un certain nombre de créations issues de la team, mais aussi un placement de ces produits en haut du treasury. (Je parle des teams juste après).

L'importance des mots-clés
Comme partout, les mots-clés sont très importants. Ce n'est pas si compliqué, il faut être le plus descriptif possible, et se mettre à la place de quelqu'un qui chercherait à trouver votre treasury, en indiquant par exemple les couleurs, les catégories, le caractère saisonnier : "bijoux illustrés", "motifs floraux", "tendances printanières", etc.
En plus de cela, il est recommandé, si on fait partie d'une team, d'ajouter les mots-clés qui la caractérisent. Par exemple, je fais partie de la team EtsyEUR (pour Etsy Europe). Il faut donc ajouter à chaque treasury les mots clés "Etsyeur", "Etsyeurteam", et "Europe". (Et, si on est doué, je crois qu'il est possible de faire des treasuries satisfaisant les critères de plusieurs teams à la fois).
Il est possible d'utiliser jusqu'à 18 mots-clés, et recommandé d'en utiliser un maximum.
Exemple de mots-clés en situation :

 * * *
 
Vous l'aurez compris, faire des treasuries demande du temps*. En contrepartie, cela peut réellement être payant, stratégiquement parlant. Depuis que je crée des treasuries avec plus de constance, me produits figurent beaucoup plus souvent dans les treasuries d'autres membres, cela m'a permis par exemple d'avoir deux de mes créations en page d'accueil d'Etsy ces dernières semaines.

C'est tout pour aujourd'hui.  J'espère que cette première partie vous a donné envie de créer vos propres treasuries. La semaine prochaine, nous verrons comment donner plus de visibilité à vos treasuries et comment faire pour que vos produits aient plus de chance d'être sélectionnés pour des treasuries. Plus une sélection d'outils bien pratiques !
En attendant, si vous n'êtes pas encore sur Etsy, je vous offre 4 € sur votre premier achat sur le site, simplement en cliquant sur ce lien : http://etsy.me/1okmRl2 !

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager. Bonne semaine !
Pour lire la suite, c'est ici.

Dorothée.

* * *

Et pour les curieux, voici mes treasuries sur Etsy.
Je vous invite à noter la progression dans la qualité de mes treasuries (Soyez indulgents !)

P.S. Si vous constatez un oubli ou un erreur de ma part, n'hésitez pas à m'en faire part. Je suis ouverte à toute suggestion.

* Et écrire un article au sujet des treasuries demande encore plus de temps. ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 22 mars 2014

Rendez-vous ce week-end à Boulogne-sur-Mer !


Ce week-end, Les folles Marquises fêtent Le Printemps Chez Achille !
Vous pourrez y trouver en avant-première des reproductions de mes dernières illustrations,
ainsi que les bijoux de la nouvelle collection.

Chez Achille, c'est au 14 rue de la Providence à Boulogne-sur-Mer,
samedi de 14 h à 19 h et dimanche de 10 h à 18 h.
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 17 mars 2014

Le Printemps Chez DaWanda

Non pas un (ni deux ni trois), mais quatre bijoux Les folles Marquises font partie de la sélection Printemps de DaWanda, parmi de bien jolis bijoux !

Vous pouvez y retrouver :
- Les boucles d'oreilles Feuilles givrées
- La bague Nid d'abeille
- Les boucles d'oreilles Gouttes de lumière
- Les boucles d'oreilles Gouttes de pluie

Cliquez sur les photos pour accéder à la sélection !

http://fr.dawanda.com/s/Printemps-sur-DaWanda/10793-Bijoux

http://fr.dawanda.com/s/Printemps-sur-DaWanda/10793-Bijoux

* * *

J'en profite pour vous rappeler que ce weed-end je participe au marché de créateurs Le Printemps chez Achille, à Boulogne-sur-Mer, c'est l'occasion de voir mes bijoux en vrai ! Pour les infos, cliquez sur l'image.

https://www.etsy.com/treasury/ODcwNjAzOHwyNzI1ODY4NDk2/cosy-sunday
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 16 mars 2014

Lilla Rogers Make Art That Sells Bootcamp - Mois 1

Un peu de nouveauté sur ce blog. Comme vous le savez peut-être, je me tourne de plus en plus vers l'illustration (comme en témoigne la nouvelle collection que vous pouvez désormais retrouver dans ma boutique Etsy).

Je vous en parlais ici, l'un de mes projets pour cette année était de suivre le programme Make Art That Sells: Assignment Bootcamp de Lilla Rogers. J'ai pris mon courage à deux mains (variante : je me suis donné un coup de pied au *** (je suis souple) ) et je me suis inscrite pour la première fois de ma vie à un programme de cours en ligne. Bon, pas vraiment des cours, mais en tous cas une série d'exercices, avec un délai à respecter.

Pourquoi je suis si fan de Lilla Rogers ?
Avec son agence Lilla Rogers Studio, elle représente des artistes que j'adore : Helen Dardik, Flora Chang, Adolie Day, Zoe Ingram...
Et Lilla Rogers est une personne tellement positive, motivante, encourageante, ouverte au partage. En cas de petit coup de mou, ça fait toujours du bien de relire des passages de son livre, I just like to make things !
Certes, la "marque" Lilla Rogers est très particulière : c'est un univers féminin, coloré, joyeux, et je n'ai vu que des femmes dans le groupe. Malgré cela, je pense qu'au-delà de la forme, ce cours est riche d'enseignement pour tout le monde.


Au programme
 
 - Des instructions de niveau professionnel pour nous encourager à créer des pièces personnelles prêtes à être commercialisées sur différents marchés (ligne de maison, papeterie, etc). Bref, une mise en situation de commande réelle pour compléter son book, par exemple.
 - Des instructions réputées pour générer des contrats (c'est Lilla Rogers, quand même...).
 - Des indications de tendances et de sources d'inspiration par une agent d'artistes qui reçoit chaque jour des tas de commandes pour les artistes qu'elle gère.
 - Une structure pour rester dans le droit chemin et divisée en fractions mensuelles, qui permet de construire petit à petit, sans se décourager, une masse de travail conséquente sur les six mois que dure le programme.
 - L'accès à une communauté d'artistes doués et encourageants, basés dans de nombreux pays, via un groupe Facebook très actif.

* * *

Le principe

La première semaine de chaque mois, un thème est donné, thème à explorer sans prise de tête, par une série de croquis. Le but est de dessiner librement, sans se focaliser sur l'esthétique ou la finition. Dessiner, dessiner et encore dessiner. Mais le collage ou d'autres techniques sont aussi les bienvenues, tant que ça passe dans le scanner...
Le thème de février était les horloges coucous. Pas forcément un thème que j'aurais choisi, mais c'est justement là que réside l'intérêt de l'exercice imposé : explorer de nouveaux horizons et sortir de ses sentiers battus.
Pourquoi ce thème ? D'après Lilla, les coucous ne sont pas encore très exploités et le thème est assez large pour être utilisé aussi bien pour du textile que du cadeau, etc.
Cette semaine de croquis m'a permis d'essayer différentes techniques : stylo pinceau japonais Pentel, Posca, vieux feutres, graphite.
Je me rends compte en écrivant ces lignes que je n'ai travaillé qu'en noir et blanc.

* * *

 Mes planches de croquis
 
J'ai essayé de rester sur un thème par feuille, mais certains sujets se sont étalés
sur plusieurs feuilles...
 



* * *
 
La deuxième semaine, on passe aux choses sérieuses : Lilla révèle quel est l'exercice du mois : en février, une coque de smartphone. Il y avait aussi des indications de couleurs, à suivre ou non.

La palette donnée 
 

Là encore, ce sont des couleurs que je n'aurais pas forcément utilisées ou associées de moi-même, mais c'est toujours intéressant de bousculer ses habitudes.

* * *

Les croquis retenus pour mon projet final
(vous pouvez les apercevoir avec une loupe sur la planche de croquis ci-dessus).

Croquis 1
Je suis d'abord partie sur ce croquis-là, mon préféré, mais j'ai eu un gros blocage avec le toit, que j'ai détesté une fois passé en vectoriel (ça me faisait penser à un mauvais clipart des années 90...).
Après avoir exploré un temps la piste du croquis 2, je suis revenue à ce dessin et j'ai purement et simplement supprimé le toit en feuilles, qui bloquait tout, et je suis partie sur un toit beaucoup plus graphique rappelant les glands du croquis 3.


Croquis 2
Je suis donc passée à un deuxième croquis et un deuxième dessin. Je pensais abandonner carrément le premier projet, mais il me plaisait quand même (et j'ai horreur d'abandonner quelque chose que j'ai commencé), au final j'ai fait des aller-retour entre les deux dessins et cela m'a permis de prendre du recul sur chacun.
Le deuxième dessin est dans un style complètement différent, plus épuré, plus strict, avec seulement deux couleurs (et sans oiseau...). Le rendu est plus plat, j'ai essayé de donner un aspect "sérigraphie", en décalant un peu les couches de couleur.
Je pense utiliser ce dessin, un peu modifié, pour un projet de carterie.



Croquis 3
Dans ce croquis, j'aime la simplicité des traits au pinceau, et j'ai gardé les pommes de pin stylisées pour mon dessin final.


Les oiseaux
Le meilleur moment. ;) Je ne vous cache pas que je suis beaucoup plus à l'aise avec les personnages qu'avec les décors...

Un petit oiseau tout mimi et timide, j'ai hésité jusqu'au dernier moment
avant de lui préférer son compagnon plus rond.

Bon, là j'ai un peu triché, j'ai repris ce croquis que j'avais fait pour un projet et qui n'a finalement pas été retenu dans la version finale, mais je l'ai modifié et colorisé pour en faire un oisillon élégant et plein d'allant.


Ce petit oiseau va devenir un badge et sera disponible dans environ 2 à 3 semaines.
Les couleurs ne sont pas réalistes car mon fichier est destiné à l'impression et non à l'écran (pour ceux qui s'y connaissent un peu, mon fichier est en CMJN et non en RVB, donc ça coince au niveau du rendu sur écran...).

* * *

La troisième semaine, c'est le bonus de Lilla, un article plein de conseils sur un thème donné. En février, c'était un focus sur les tendances dans la couleur, exploré plus en détails que la semaine précédente : comment et où apprendre à chercher les palettes à venir dans la mode, la déco, etc. pour toujours avoir une longueur d'avance.
Pour finir, j'ai eu du mal à me décider pour les couleurs, comme vous pouvez le constater ci-dessous.




Et voici le résultat, appliqué sur une coque de smartphone. Quel bonheur de voir son illustration sur un objet de tous les jours !
La photo est une simulation réalisée sur le site Society6, mais la coque est vraiment disponible, il suffit de cliquer sur la photo.

http://society6.com/follesmarquises/Coucou-CpB_iPhone-Case

* * *
Le résultat final pour la mise en ligne dans la galerie
 
La seule contrainte : le poids de la photo. J'ai eu tellement peur que mon image soit trop lourde que la taille est vraiment mini mini (l'image ci-dessous est à taille réelle). Si c'était à refaire, je choisirais un format carré ou paysage, car l'affichage sur la galerie n'est pas top, l'image ayant tendance à être étirée pour remplir l'espace.
 
 

http://bootcamp.lillarogers.com/wp-content/plugins/lilla-rogers-gts/viewimg.php?post_id=773&img_id=497#viewImage

BILAN

Le MATS bootcamp est un vrai succès, avec plus de 500 participations ! Mon projet est le numéro 497 (le classement est chronologique), je ne peux donc pas me cacher d'avoir rendu mon illustration au tout dernier moment (le décalage horaire m'a sauvée !), mais l'essentiel est d'avoir rendu dans les temps.
La deadline est une pression qui peut sembler artificielle ici, mais en conditions réelles c'est l'un des impératifs du métier d'illustrateur.

Rien n'est obligatoire, c'est vraiment un programme que l'on suit pour soi-même. En suivant le bootcamp, je voulais m'imposer une discipline, mais surtout m'exercer et m'améliorer, et je vois déjà les progrès : je me suis enfin mise sérieusement au maniement de ma tablette graphique, je suis beaucoup plus à l'aise avec mon logiciel de dessin vectoriel. A force de travailler devant mon dessin, j'ai commencé à avoir une idée beaucoup plus claire de ce que je voulais (alors qu'en général mes idées me viennent sur le papier et que j'ai plutôt tendance à me perdre une fois devant l'ordinateur).

Jamais je n'aurais réalisé ces illustrations si je n'avais pas suivi ce cours. Cela m'a poussé au-delà de mes capacités. Le résultat final me plaît, même s'il est très différent de ce que j'aurais imaginé dessiner. Avec le recul, je me dis que j'aurais pu améliorer ci ou ça, mais savoir quand s'arrêter fait aussi partie du jeu.

Je ne peux que recommander ce programme (en anglais) aux illustrateurs en herbe mais aussi confirmés. Si l'expérience vous tente, vous trouvez toutes les informations ici.
Il y a plusieurs formules (de différent niveaux et à différents budgets) :
- Le bootcamp, le programme que je suis actuellement
- Mais aussi le programme Make Art That Sells Parts A & B, plus intensif. Peut-être mon défi de l'année prochaine (si je mène à bien le bootcamp).

Lilla Rogers organise également tous les ans le Global Talent Search, un concours international pour dénicher les nouveaux talents, qui permet à un ou deux artistes d'être représentés par Lilla pendant deux ans et de gagner tout un tas de contrats incroyables !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 10 mars 2014

Le Printemps Chez Achille

Je suis heureuse de vous annoncer mon tout premier salon de l'année :
Le Printemps Chez Achille, qui aura lieu les 22 et 23 mars.
 
Nous serons une dizaine de créateurs de Made in Calais, invités par l'association Les Talents d'Achille, dans une maison remplie d'histoire, à Boulogne-sur-Mer.
 
Toutes les informations se trouvent sur le blog de Made in Calais
ou sur la page Facebook de l'évènement.


Vous aurez reconnu sur le visuel les personnages de ma nouvelle collection...

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 9 mars 2014

Nouvelle collection : Wood Spirit - 2/2

Les mini-broches de la collection Wood Spirit m'ont permis de revisiter différents lieux et époques : les années 20 avec la broche Louise, les années 50 avec la broche Audrey, l'Espagne avec une danseuse de flamenco imaginée lors de mes vacances en Andalousie l'été dernier... Elles sont en bois peint à la main.

Cliquez sur les photos pour en savoir plus.



https://www.etsy.com/listing/181739143/handpainted-wooden-brooch-cute-1920

https://www.etsy.com/listing/181730998/handpainted-wooden-brooch-cute-character


https://www.etsy.com/listing/181732114/handpainted-wooden-brooch-cute-spanish


https://www.etsy.com/listing/181743505/handpainted-wooden-brooch-cute-english


https://www.etsy.com/listing/181938785/handpainted-wooden-brooch-cute-super

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 8 mars 2014

Nouvelle collection : Wood Spirit - 1/2

Voici la nouvelle collection Wood Spirit, que vous pouvez dès à présent retrouver dans ma boutique Etsy, et en exclusivité dans la boutique Tact, à Pau.

https://www.etsy.com/shop/lesfollesmarquises?section_id=13122683
 
Je vous ai fait part en début d'année de mon intention de travailler d'autres matières que la pâte polymère, et aussi de développer le côté illustration des Folles Marquises. C'est chose faite avec cette mini-collection en bois peint à la main avec patience et minutie.

Wood Spirit : une galerie de personnages mignons et colorés, à porter sur soi tous les jours, pour emmener un rayon de soleil partout, même quand la météo n'est pas de la partie !

Les pendentifs et broches de la collection Wood Spirit sont soigneusement peints à la main sur un support en bois, c'est pour cela que chacun est unique.

Voici les photos des bijoux ronds (dans l'article suivant je vous montrerai les mini-broches rectangulaires). Pour plus d'informations sur chaque bijou, cliquez sur les légendes des photos.
 
Disponible en pendentif ou broche

https://www.etsy.com/listing/181699513/handpainted-wooden-pendant-cute
Disponible en pendentif ou broche
 
Disponible en pendentif ou broche
 
Disponible en pendentif ou broche
 
Disponible en pendentif ou broche
 
Disponible en pendentif ou broche
 
Disponible en pendentif ou broche

* * *

Chaque bijou est livré soigneusement emballé dans une jolie petite boîte noire.
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...