vendredi 31 mai 2013

Aidez un artiste à réaliser son rêve !

L'un des mes amis, Stéphane Richard, fait partie des 35 finalistes de France Ô Folies. S'il gagne, il jouera aux Francofolies de la Rochelle (rien que ça !) cet été, c'est une chance incroyable pour lancer sa carrière et l'aider à vivre de sa musique ! Stéphane joue de la chanson française depuis des années, je vous laisse écouter et vous faire votre opinion.


Pour voir la vidéo et voter, il suffit de suivre le lien, et de cliquer sur le bouton "classement" juste à côté de la vidéo. Vous pouvez aussi cliquer sur l'image ci-dessus. Pour le moment, il est 5ème, avec 88 voix. (Oui, il a bien remonté depuis que j'ai fait la capture d'écran !) :)
Attention, si Stéphane remonte, l'ordre des vidéos changera, donc faites bien attention en votant ! Merci pour lui. Il reste une semaine pour voter, tout peut encore basculer.
 
A noter : les trois groupes calaisiens sélectionnés font partie des cinq premiers de la liste pour le moment, bravo à eux ! A Calais il n'y a pas de travail, mais il y a de bons musiciens !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Les journées du Fait-main

Rendez-vous à Béthune ce week-end les amis !

Toutes les infos sur la page Facebook de l'évènement !


Petits Mignons en cours de fabrication : 9 pendentifs et 2 broches... Peut-être les derniers sous cette forme, car je suis arrivée au fond de mon flacon de glassificateur Cléopâtre ancienne formule, et n'ai rien trouvé qui lui arrive ne serait-ce qu'à la cheville. Je vais devoir tourner mes recherches du côté des Etats-Unis, à moins que...
Ils seront terminés d'ici la semaine prochaine, seront en vente spécialement pour le Bal des Sardines, et ensuite, s'il en reste, vous les trouverez dans mes boutiques en ligne...
Deux pendentifs et une broche sont déjà réservés. Il n'y en aura pas pour tout le monde ! :)
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 29 mai 2013

Encore des tampons : Monsieur et Madame


Après mes premiers essais avec la gravure sur gomme, voici d'autres expériences, avec de la gomme spéciale, et du lino, cette fois. Ca date d'avril, mais je n'ai pas eu l'occasion de vous montrer les photos plus tôt. Vivement les vacances !

J'ai voulu faire des personnages mignons et très stylisés, leur visage est un carré arrondi, d'ailleurs certains m'ont dit que ces personnages leur faisaient penser à des Lego... Ensuite, je leur ai gravé des accessoires (voir en haut de la photo ci-dessus) qui permettent de personnaliser chaque impression et d'y ajouter des touches de couleur.
 
Le tampon Madame a été sculpté dans de la gomme spéciale pour la gravure, trouvée dans la librairie japonaise Junku à Paris. Elle coûte un bras, mais c'est un vrai bonheur à graver. Tellement tendre que c'en est déroutant. La gomme à graver mesure 1 cm d'épaisseur et permet d’ôter de la matière en profondeur.
Oui je sais, il est sale. D'ailleurs, si vous avez un bon produit nettoyant à me conseiller, je suis preneuse !



Le tampon Monsieur a quant à lui été réalisé dans du linoléum, spécial pour la gravure aussi, trouvé à Graphigro à Lille. Cette matière n'a absolument rien à voir avec la gomme. C'est dur, très dur à graver ! En contrepartie, les arêtes du motif sont vraiment très nettes. Le linoléum est beaucoup plus fin que la gomme, et la matière s'évide sur moins d'un millimètre d'épaisseur.
Le tampon est donc parfait pour une utilisation sur une surface lisse, comme du papier, peut-être moins sur une matière un peu texturée comme du tissu. Sauf si on n'a pas tendance à mettre de l'encre partout, contrairement à moi ! D'un côté ce tampon plus résistant, de l'autre, après avoir été nettoyé sous l'eau, il a tendance à se tordre au séchage... Une chose est sûre : les outils s'usent beaucoup plus vite avec le lino.



Essais sur papier...



Et sur tissu... Affaire à suivre.



* * *

Aucun rapport avec la gravure, j'ai terminé dimanche le roman Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, dont tout le monde me disait le plus grand bien depuis l'année dernière. Je suis assez d'accord avec ces avis, puisque je l'ai lu en 2 jours "ouvrés" tellement je l'ai trouvé sympathique. Donc je vous le conseille à mon tour, mais ne comptez pas sur moi pour vous faire une critique littéraire du bouquin !
J'adore lire, mais j'avoue que depuis quelques années j'ai beaucoup de mal à trouver le temps, alors qu'au lycée (il y a 15 ans déjà !) il m'arrivait de lire un roman par jour (mais je séchais beaucoup les cours...). Bon, quand j'ai un vrai coup de cœur, j'arrive à trouver du temps malgré tout ! ;) Mon prochain challenge : Game of Thrones, en VO. Si vous connaissez quelqu'un qui peut me prêter la série... ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 27 mai 2013

Les Journées du Fait-main, 1er et 2 juin 2013

Je suis heureuse de vous annoncer ma participation à l'édition 2013 des Journées du Fait-main. L'exposition aura lieu à l'Atelier, à Béthune. Sur l'invitation de l'occupante des lieux, Naïké, onze créatrices de la région vous proposeront leur travail.
Il y en aura pour tous les goûts : bijoux, sacs, pochettes, prêt-à-porter, art-couture, céramique, et encore plein d'autre choses...
Du coup, j'en profite pour vous montrer le travail de Naïké, des vêtements et accessoires réalisés à partir de plastique recyclé : bouchons, sequins, etc. Un travail spectaculaire et coloré !


Horaires
Samedi 1er et dimanche 2 juin de 11 h à 18 h

Lieu
l'Atelier, 27 rue de la gare d'eau, 62400 Béthune

Créatrices

Facebook


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 22 mai 2013

Une journée à l'atelier - Me, myself and my studio


Il y a quelques jours, ma meilleure amie s'est offert un tout nouvel appareil photo, et l'a étrenné avec une séance-photo dans mon atelier (j'en ai de la chance !). Une fois n'est pas coutume, la lumière chez moi était parfaite. Son appareil photo, un Canon eos 600 D, est tout simplement génial (et je ne vous parle même pas de la photographe) ! Moi qui dois m'en acheter un très bientôt, je me laisserais bien tenter par ce modèle aussi... 

Comme je devais envoyer mon portrait à la couveuse d'entreprise pour sa prochaine plaquette, Anne-Charlotte s'est concentrée sur moi, et, miracle des miracles, après un gros tri des photos, je vous rassure, il y en a certaines sur lesquelles je ne suis pas trop moche ! Cette fille est une magicienne.
Note pour moi-même : à l'avenir, je poserai uniquement de profil, à l'égyptienne.

* * *
 
A la fin, en bonus, des photos de mes chats en plein action (bah quoi, j'ai beau ne pas avoir d'enfants, j'ai le droit d’être gaga quand même) !

















Et, comme promis, pour ceux qui ont eu la patience de rester jusqu'au bout...




Photographe : Anne-Charlotte Dezeustre
Models : Dorothée, Yoko, Pixie, les figurines
Mise en beauté : moi-même.
Make-up : mascara bio tout périmé d'il y a 3 ans et demi, fond de teint appliqué sur 1/2 joue (j'ai limité les dégâts, parce que ça n'était pas du tout raccord avec ma couleur de peau).
Appareil photo : Canon eos 600 D
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 14 mai 2013

Compte-rendu du salon Pop Up et de la Foire de Paris

Le week-end dernier, j'ai eu la chance de participer à deux salons parisiens : Pop Up et la Foire de Paris, grâce à la plateforme de créateurs DaWanda !


* * *


Je me rendais à Pop Up avec une certaine appréhension, puisque mon expérience de ce salon, lors de la première édition en décembre 2010, avait été très mitigée : j'avais fait de jolies rencontres, mais très peu vendu (à peine de quoi payer mon stand...).
 
J'ai bien fait de retenter ma chance cette année. Pour commencer en beauté, j'ai obtenu une bourse grâce à DaWanda, ce qui a couvert mes frais de participation, en plus d'être très motivant.
Ensuite, il faut bien le dire, mon stand a connu beaucoup de succès (pour l'anecdote : j'ai vendu 10 fois plus que la fois précédente. Ce qui n’était pas si difficile, puisque je partais de loin...).
 
Cela est dû à plusieurs raisons je pense : pour commencer, mon travail a beaucoup évolué depuis 2010, qualitativement et esthétiquement, surtout depuis que la création est devenue mon métier à temps complet.
Je pense aussi que mes bijoux ont plu parce qu'on ne les voit pas partout, ils ont leur personnalité. Si les gens veulent un pendentif Jolie Poupée ou Petit mignon, il n'y a que moi qui les fais (en théorie bien sûr, je ne vous parlerai pas ici de mes problèmes récurrents de copie).
De plus, j'ai fait de gros progrès en étalagisme, et mon stand ressemblait enfin à... un stand, et non plus à un étal de marché ! C'est important qu'il y a ait une cohérence entre les produits vendus et leur mise en scène. Je me suis donc concocté un stand doux et épuré comme mes créations. Les photos prises avec mon téléphone ne lui rendent malheureusement pas justice.
Dernière raison, plus prosaïque, mais probablement déterminante : j'étais bien placée, dans l'espace DaWanda tout près de l'entrée. Le positionnement et la visibilité sont très importants, lorsqu'il y a autant d'exposants.


Participer à une exposition est aussi une bonne occasion pour faire de belles rencontres : autres créateurs, acheteurs, gérants de boutiques... Ma voisine de stand était l'adorable Sophie, créatrice des bijoux en cuir de la jolie marque Naminoé. J'ai aussi été ravie de rencontrer Lucie Hervé, et Catharina de Dodo & Cath.
Cela m'a fait très plaisir de revoir Ophélia / Pÿr, et Fabienne du Comptoir des pipelettes...
J'ai aussi rencontré des gens que je connaissais seulement virtuellement, comme Reyhan, père adoptif de l'une de mes figurines et talentueux auteur de bande dessinée, ou Anna Pika. Autres créateurs et artistes, et/ou fans de ma page Facebook, cela fait tellement plaisir de mettre un visage sur des noms ! Mon seul regret : n'avoir pas eu plus de temps pour aller voir les autres stands.
 
La clientèle de Pop Up est, dans l'ensemble, un public plutôt jeune, avec un intérêt marqué pour la création, et donc j'ai passé la journée à bavarder avec tout le monde, un vrai bonheur pour moi qui passe toutes mes journées enfermée dans mon atelier !

Photo ©Fabienne Zacchi


Mes nouveaux présentoirs carrés, et les présentoirs à boucles d'oreilles faits maison...

Mon nouveau présentoir

J'avais embarqué Jeanne de Dissident Sheep dans l'aventure Pop Up. Malheureusement, ses créations n'ont pas su trouver leur public, car son travail de très grande qualité est vraiment plus orienté vers la haute couture, et ses prix sont en rapport avec le temps et le travail consacrés à chacune de ses pièces, mais je suis convaincue que ses bijoux vont cartonner dans pas très longtemps, car j'ai rarement vu un travail aussi fin, surtout pour une créatrice de son âge (23 ans, c'est injuste !).

* * *

La Foire de Paris

A la Foire de Paris, le public est plus généraliste qu'à Pop Up, la moyenne d'âge est plus âgée. Il y a évidemment (beaucoup) plus de visiteurs : 600 000 visiteurs sur 10 jours l'année dernière (Ce qui représente 60000 visiteurs par jour, quand même), un peu moins cette année aux dires des exposants chevronnés.

J'avais un stand pour deux jours, le dimanche et le lundi, sur l'espace DaWanda divisé en 6. Après un couac à l'installation, avec ma table de 1,99 m de long (rapportée de Calais pour l'occasion) qui ne rentrait pas sur le stand de 1,96 m de large (2 m en théorie, mais c'était sans compter l'épaisseur des cloisons) et un gros moment de panique, tout est rentré dans l'ordre. Avec la configuration de mon stand, je précise que je devais me dandiner sous la table pour sortir de mon stand... La grande classe ! Pensez-y si un jour on vous enferme dans un stand, à déconseiller aux claustrophobes ! ;) D'accord, j'aurais pu agencer mon espace autrement, mais je tenais vraiment à avoir "pignon sur rue", pour plus de visibilité.

Photo ©DaWanda

Bref, à 10 h le dimanche, j'étais prête à accueillir la foule en délire. Je n'ai pas tardé à déchanter : il y avait du monde certes, mais pas la foule que j'imaginais, et bien souvent les gens avaient déjà épuisé leur budget pour la journée sur d'autres stands. Le problème avec ce genre d'expositions énormes, c'est qu'il y a tellement d'exposants que le public se dilue.
Le cloisonnement des stands posait aussi un problème : il fallait vraiment être juste en face pour voir qu'il se passait quelque chose dans les box.
Enfin, il manquait une chose essentielle à mon stand : une signalétique digne de ce nom. Je vais remédier à cela pour mes prochaines expositions.

Dans l'ensemble, je suis plutôt satisfaite de cette expérience, même si financièrement ça aurait pu être mieux (sur les deux jours à la Foire de Paris, j'ai vendu un peu moins qu'en une journée à Pop Up...). J'ai vendu assez pour payer mon stand et mes frais. Si je fais une moyenne avec Pop Up, je m'en sors bien quand même.

J'ai eu la chance d'avoir de chouettes créatrices à mes côtés : j'ai retrouvé Naminoé et ses élégants bijoux en cuir, et rencontré Raphaëlle, du Bureau des Objets Emotifs, et Stéphanie, de Rose de Fontaine, aux créations textiles délicieusement décalées.
J'ai aussi reçu la visite de la créatrice de bijoux Natacha Plano, dont je suis fan, quel honneur ! J'ai eu des contacts avec des boutiques, avec des organisateurs de petites expositions et de grands salons... Bref, plein de choses intéressantes pour l'avenir !



C'est moi ou mes photos sont vraiment pourries ?

En conclusion : Paris c'était bien, mais j'ai déjà vendu autant voire plus lors d'expositions à Calais. Je pense malgré tout que cela vaut la peine de s'exporter de temps en temps, car cela permet de toucher un public différent, de se faire connaître, et d'avoir de nouveaux contacts. Je participerai probablement à la prochaine édition de Pop Up, le 30 novembre, et peut-être à une grosse exposition en octobre.

Ce week-end aura aussi été l'occasion de rencontrer Mathilde et Chloé, de DaWanda France, sympathiques et dynamiques, très à l'écoute. Cela rend mon expérience de DaWanda plus réelle et humaine !

Merci encore à tous les gens croisés pendant ces quelques jours. Désolée si j'ai oublié des noms (n'hésitez pas à me le signaler dans les commentaires). Et merci à ceux qui ont eu le courage de me lire jusqu'au bout !
 
* * *
 
Prochaines expositions

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 13 mai 2013

Les Folles Marquises sur Polymer Clay Daily !

Quel honneur, je n'y crois pas ! Cynthia Tinapple de Polymer Clay Daily, LA référence américaine dans le domaine de la pâte polymère, me fait l'honneur de parler de mon travail pour la deuxième fois, dans cet article nommé Trendy French Polymer. Merci merci merci !


Pour ceux que ça intéresse, la première fois, c'était à propos de Joy...

* * *

Bisettes,

Dorothée.

P.S. Rendez-vous demain matin pour un compte-rendu de Pop Up et de la Foire de Paris (mieux vaut tard que jamais).

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 10 mai 2013

Frais de port offerts dans ma boutique pour la Fête des Mères !


Comme c'est bientôt la fête des mères, les frais de port sont offerts dans ma boutique Etsy avec le code FREESHIPPINGFRANCE* ! C'est le moment de (se) faire plaisir !

 
* Le code est à utiliser tel quel : en majuscules et sans espaces, sinon il ne sera pas pris en compte par Etsy !
Promotion valable 10 jours.


Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...