vendredi 23 novembre 2012

Programme du week-end : démonstration et dédicace !

Bientôt le week-end, mais chez moi, ce mot n'est plus synonyme de repos depuix quelques semaines déjà, et ça va encore durer, jusqu'à Noël (au moins)! Mais je ne me plains pas, au contraire, sans cette frénésie, je m'ennuierais !
 
Si vous êtes à Lille ou dans les environs, je vous donne rendez-vous demain (samedi) au Picwic de Lomme où je serai en démonstration pour la marque Fimo de 10 h à 18 h. J'aime bien ces démonstrations, car elles sont l'occasion de sortir de mon atelier d’ermite, de rencontrer des nouvelles personnes, de partager un savoir-faire et des techniques...

Et pour les Parisiens, ou les gens de passage à Paris ce week-end, retrouvez-moi au Salon Créations et Savoir-Faire sur le stand de Créapassions / Motif personnel (A44). J'y dédicacerai mon livre de 10 h 30 à 12 h. Et après, vous risquez de me croiser au détour d'une allée, car je compte bien me remplir les yeux de belles choses (et vider mon porte-monnaie, hélas) !

Bonne soirée.

Dorothée.
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 19 novembre 2012

Lancement de la newsletter des Folles Marquises !


Voilà, c'est fait ! Après quelques semaines de réflexion, et plusieurs jours de travail, j'ai enfin mis en place la newsletter des Folles Marquises.
L'inscription à la newsletter vous donne accès à des réductions réservées aux abonnés et à des offres spéciales.
Inscrivez-vous tout simplement en vous rendant sur l'onglet Newsletter, ou encore plus simplement en remplissant le formulaire situé à la fin de cet article !
L'envoi de la newsletter sera mensuel. Vous recevrez la première à la fin du mois, elle comportera une promotion pour Noël, plus une jolie surprise qui devrait bien vous plaire ! Vous en saurez plus dans 10 jours. ;)
Bonne semaine !
Dorothée.

Voilà ! After a few weeks of consideration, and several days of work, I finally set up Les Folles Marquises' newsletter!
Newsletter suscription will give you access to subscriber-only discounts and special deals. 
Subscribe now, simply by going to the Newsletter tab, or even more simply by completing the form situated at the end of this article !
The newsletter will be written in French / English and will be sent monthly. You'll receive the first one at the end of November, it'll include a special offer for Christmas, plus a nice surprise that should please you ! You'll know more in 10 days. ;)
Have a nice week !

Dorothée.

Je m'inscris à la newsletter ! I want to suscribe !

* indicates required
Email Format
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 17 novembre 2012

Mon livre Monstres et Figurines en pâte polymère est disponible !

J'ai une très bonne nouvelle : mon livre Monstres et Figurines en pâte polymère est disponible officiellement depuis hier ! :) Youpi you !
Si vous ne le trouvez pas chez votre libraire de quartier, vous pouvez le commander dans la boutique de mon éditeur Créapassions, ou bien sur Amazon. Et pour les Québécois, vous le trouverez chez l'Agence du Livre ! :)
 
Quant à moi, je ne l'ai toujours pas eu en main :( mais c'est une question de jours. Vous risquez de m'entendre hurler depuis chez vous (même si vous vivez en Australie...) !
 
Bon week-end à tous, et bonne lecture aux chanceux qui ont déjà reçu mon livre !
  
 * * *
 
I have some very good news : my book Monstres et Figurines en pâte polymère is now officially available ! :) Yippee !
You can order it in the shop of my publisher Créapassions, or on Amazon.
As for me, I still haven't seen it for real :( but it is a matter of days ! You may hear me scream from your home (even if you live in Australia...) !
Good weekend to everyone, and happy reading to the lucky ones who have already received my book !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 15 novembre 2012

Crépuscule - Petit délire littéraire

Pour changer des bijoux et figurines, voici un petit texte que j'ai écrit l'année dernière, et dont j'ai sans cesse repoussé la publication. Mais vu que le dernier volet de la sage Twilight est sorti hier au cinéma, je me suis dit que c'était maintenant ou jamais ! Alors oui, il s'agit bien d'une parodie de Twilight (y compris le style Harlequin...). Elle aurait du être publiée sur mon autre blog, mais j'ai décidé d'arrêter de me disperser : un blog, c'est déjà bien assez de travail ! Sans compter que je gère désormais celui de Made in Calais...
Bonne lecture ! N'hésitez pas à me donner votre avis.

* * *
 
Je l'avais rencontré dans un bar où j'allais parfois prendre un verre le soir. Il était accoudé au comptoir quand je suis entrée. Il regardait la porte, comme s'il savait que quelqu'un allait arriver. Je fis un pas à l’intérieur. Il me fixa d’un regard riche d'expérience, que contredisait son apparence juvénile. Il était beau, beaucoup plus beau que tous les hommes que j'avais rencontrés jusqu'alors, même si sa peau était vraiment très pâle. On voyait tout de suite que ses vêtements à la coupe impeccable avaient coûté très cher, d'autant plus cher que leur luxe était discret.
Lorsqu’il m’invita à prendre un verre en sa compagnie, je fus incapable de refuser, quasi hypnotisée. « Edouard », annonça-t-il en me tendant la main. Au contact de sa peau froide, un frisson me parcourut l’échine. Nous commençâmes à parler, de tout, de rien, sans plus pouvoir nous arrêter.
Ce soir-là, Edouard s’absenta un instant pour téléphoner. Hubert, le barman, un vieux copain, s’approcha et me dit à voix basse : "Méfie-toi de cet homme, Isabella, tu ne le connais pas."
Edouard revint peu après en s'excusant : "Le travail…" et transperça Hubert de ses yeux brillants, comme pour le mettre en garde. Il est indéniable qu'Edouard avait un côté inquiétant, froid, mais inexplicablement, je lui vouais déjà, sans le connaitre, une totale confiance. J'étais stupidement en train de tomber amoureuse.
Nous parlâmes ce soir-là jusqu'à la fermeture du bar, sans voir l'heure tourner. Hubert nous accompagna à porte et la verrouilla derrière nous, l’air inquiet. Edouard refusa mon invitation à prendre un dernier verre chez moi, à contrecœur visiblement, me trouva un taxi, et me souhaita bonne nuit en m'embrassant sur la joue. Ses lèvres étaient glacées.

Après cette soirée, nous nous revîmes souvent. Uniquement la nuit. La faute, disait-il, à ses horaires chargés. Etrangement, malgré la fréquence de nos rencontres, jamais il ne m'invitait à dîner. Et jamais je ne le voyais boire une goutte, d'alcool ou autre. Au début, je n'y avais pas prêté attention, mais rapidement je saisis son manège : quand j'arrivais, il venait toujours de finir son verre, ou bien il était toujours sur le point d'en commander un. Il donnait le change. Mais pourquoi ?
A chaque rencontre, je lisais le désir dans les yeux d’Edouard, un désir réciproque, si intense qu'il me faisait vaciller, mais jamais il n'essayait ni de me toucher ni de m'embrasser. Ce désir était pourtant réciproque. J'avais remarqué qu'Edouard était souvent préoccupé, mais j’ignorais ce qui pouvait lui peser ainsi. Certains soirs, lorsqu’il semblait particulièrement soucieux, il semblait sur le point de me dire quelque chose, mais se ravisait.

Un soir, après quelques semaines de cette relation étrange, intense mais platonique, et à mon grand étonnement, après avoir refusé tant de fois de venir chez moi, il m'invita chez lui. Son appartement, situé dans l'un des plus beaux quartiers de la ville, était immense, et jouissait d'une vue incroyable. C'était une nuit magnifique.
Après une discussion légère, quelques instants fort agréables comme toujours, il plissa le front et reprit un air soucieux. Depuis quelques temps je pensais avoir compris son secret, et cette fois, j'insistai pour savoir ce qu'il avait sur le cœur. Il finit par céder. De sa voix douce et calme, il commença : "Isabella, avant que notre relation n'aille plus loin, il faut que tu saches quelque chose sur moi. J'aurais du te le dire dès le départ, mais je craignais trop de t'effrayer et de te perdre. " Il fit une longue pause. Sans un mot, j'attendis sa révélation. "Tu ne me verras plus de la même façon après ce que je vais te dire, mais il est temps que tu saches que je suis -
- Ne dis rien, Edouard, je sais tout, tu es un vampire ! Mais je t’aime ! Embrasse-moi, mord-moi, s'il te plaît ! Fais de moi ta semblable et nous nous aimerons pour l’éternité !
- Mais enfin Isabella, tu dis n'importe quoi : les vampires n'existent pas ! Je voulais te parler de mon métier : je suis trader !
Choquée, surprise, je bafouillai : "Mais, mais, mais... tu es un monstre !"

Je m'enfuis alors dans la nuit et ne le revis plus jamais. Aujourd'hui encore, je repense avec des frissons à la créature maléfique que j'ai côtoyée à cette époque, en me disant que l'univers engendre parfois des créatures bien étranges.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 13 novembre 2012

Dédicace de mon livre au Salon Créations et Savoir-Faire

J'ai le plaisir de vous annoncer officiellement ;) ma présence au Salon Créations et Savoir-Faire pour dédicacer mon livre Monstres et Figurines en pâte polymère, le dimanche 25 novembre à partir de 10 h 30 ! ^___^
  

Vous pourrez par ailleurs retrouver mon éditeur Créapassions pendant toute la durée de l'exposition sur le stand A44 (avec la boutique Motif Personnel). Vous y trouverez plein de beaux livres sur les loisirs créatifs !


Enfin, certain(e)s d'entre vous m'ont posé la question (et j'y pense déjà depuis quelques temps) : oui, il y aura très prochainement quelques exemplaires de mon livre à gagner sur le blog, et si vous êtes sages, des figurines aussi ! Affaire à suivre...
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 9 novembre 2012

Mon interview sur Parole de Pâte

Si vous ne connaissez pas encore Parole de Pâte, foncez-y : c'est LE site de référence français en matière de pâte polymère ! Vous y trouverez une mine d'informations, de concours de création (avec une ambiance très bon enfant, ça fait du bien !), de tutoriels, de portraits d'artistes du monde entier, et d'interviews... ;)
Ça tombe bien, aujourd'hui, c'est à mon tour de répondre aux questions d'Aneliz ! Je parle de la genèse de mon livre, et aussi, je ne peux pas m'empêcher de raconter ma vie (enfin, juste un peu puisque forcément les deux sont liés) !

Rendez-vous tout de suite sur Parole de Pâte !

Bonne lecture.

Bises. Dorothée.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Humeur du jour : bienvenue chez moi et gros coup de gueule !


Comme je sais que de nombreuses personnes viendront ici aujourd'hui en passant par Parole de Pâte :), je vous ai préparé une petite galerie; une sorte de best-of de mes réalisations de figurines. Pour la voir, je vous donne rendez-vous à la fin de cet article.
Car avant, j'ai un message important à vous communiquer. Bon, je sais, mon livre va bientôt sortir (le premier qui me demande la date de sortie, sort, justement ! Pour ça, voyez avec mon éditeur ;) ) Mais je veux vous parler d'autre chose.

* * *

Tout d'abord, merci. Merci, merci, merci, de tout cœur, à vous qui m'avez soutenu, qui avez voté pour moi lors du Tremplin A Little Market, même à la fin, lorsque j'ai découvert que le jeu était truqué et que je n'avais aucune chance de gagner face à une concurrente prête à tout, lorsque je vous ai demandé d'arrêter de voter pour moi et que vous avez continué.

Jamais je n'airai imaginé recueillir autant de votes (près de 800). Ils ne sont pourtant pas tombés du ciel. J'ai écrit personnellement à de nombreuses personnes, une par une. D'autres personnes ont écrit à tous leurs amis pour leur demander de voter. Des amis, des inconnus, des artistes, des créateurs, des associations, m'ont soutenue et ont remué ciel et terre pour que je gagne. Tout ça, pour rien, puisque les dés étaient pipés. Vous vous êtes mobilisés pour rien. Quelqu'un s'est bien foutu de vous, à vous tous qui avez voté pour moi, et j'aimerais bien ces agissements ne restent pas dans l'ombre.

Voici donc le palmarès du Tremplin : 
http://www.tremplindescreateurs.fr/ranking/finalist-1-1-1.html

Je tiens à féliciter chaudement la finaliste du nord (catégorie Bijoux) et les groupes d'entraide (échange de votes) sur Facebook pour leur travail admirable, en étroite collaboration (j'ai toutes les preuves nécessaires).
Cette créatrice, Tendance Bijoux, a poussé la perversité jusqu'à m'envoyer au cours du jeu un message dans lequel elle me dit aimer et admirer mon travail. Elle a une bien étrange façon de le montrer, vous en conviendrez.
Je suis un peu gêné que la région Nord soit représentée par la candidate la plus indélicate et la plus dépourvue de scrupules. Ce ne sont pas les valeurs de ma région, et ce ne sont pas celles des (vrais) gens qui ont voté pour moi.

J'ai bien sûr écrit aux organisateurs du concours. Je n'aime pas cette idée de pleurnicher sur un résultat, mais de tels agissements m’insupportent, ça, et le fait que vous vous êtes bougés pour rien.

Amis créateurs, si un jour vous croisez cette créatrice lors d'un prochain jeu sur internet, sachez que vous n'aurez aucune chance de gagner contre elle, pas à cause de son talent (sur lequel je n'ai pas à donner mon avis), mais à cause de ses méthodes mafieuses.


Je n'ai pas l'habitude de soulever ce genre de polémique sur mon blog, car je sais que cela peut vite dégénérer. J'ai un naturel gentil, calme, mais voilà, quand on me pousse à bout, je me défends, et ça peut faire mal. Je ne lâche jamais. Vous pouvez passer le mot. Voilà, j'ai vidé mon sac. Ça va mieux. Un peu.

Pour conclure, je citerai ma soeur, qui a le sens de la formule :
"Tu peux être fière d'avoir récolté plus de 700 (presque 800 en fait) voix de personnes qui sont venues pour ton talent, et non pas parce que tu leur as proposé de voter pour eux afin qu'ils gagnent un rouleau de PQ s'ils votaient pour toi !" :)
Merci Hélène !

* * * 

Cliquez sur les photos pour les voir de près, et sur le titre pour lire l'article.

Wedding Cake topper - Collaboration avec Katia Even



Lulu hivernal

 

Mon livre.


 


Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 8 novembre 2012

Avis à la population !


Bonsoir chers lecteurs, amis, fidèles du blog ou supporteurs de mon travail...
Je vous demande d'arrêter de voter pour moi, car quoi que vous fassiez, ma principale concurrente aura toujours entre 30 et 50 voix d'avance sur moi (voir ici). Je viens de me rendre compte qu'elle a recours à des groupes d'entraide (preuves à l'appui fournies sur demande).
Que peut-on y faire ? Le règlement du concours n'interdit pas ce genre de pratique.
C'est une méthode que j'ai toujours refusée et continuerai à refuser, car pour moi chacune de vos voix compte, je (ou ma famille, mes amis, mas supporteurs) les ai souvent demandées personnellement, une par une, en y consacrant temps et énergie, et je ne veux pas vous insulter, vous qui croyez en moi et en mon travail, en utilisant des méthodes discutables. Je suis déjà très fière d'en être arrivée là avec tout votre soutien ! Je ne pensais pas qu'une telle mobilisation de votre part était possible.
Ce n'est même plus celle qui a du talent, ou un bon réseau qui a des chances de gagner, mais celle qui a le moins de scrupules ! Belle mentalité.
Je vous laisse, je vais regarder le dernier épisode des Walking Dead et je ne vous embête plus jamais avec cette histoire. Bonne soirée. Merci à tous ! Je n'oublierai pas de que vous avez fait pour moi. Et désolée pour le harcèlement.
Dorothée.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 6 novembre 2012

A l'aide, help, aiuto, ayuda ! Sauvez la pâte polymère dans le Nord !


La pâte polymère dans le Nord a besoin de votre soutien !
Certains d'entre vous savent déjà que je participe au Tremplin des créateurs A Little Market... Je suis pour le moment première pour le Nord de la France mais en bonne voie de me faire rattraper, et pire, dépasser !
Maintenant que les votes touchent presque à leur fin, j'ai plus que jamais besoin de votre soutien !
Pour ceux d'entre vous qui ne l'ont pas encore fait, pourriez-vous voter ? Pour tout le monde, pourriez-vous partager mon lien sur Facebook (statut et/ou message privé), Twitter, voire votre blog (on peut toujours rêver !), etc. et inciter vos contacts à voter pour moi s'il vous plaît : voisins, collègues, amis, famille... !

Voici le lien :

Il faut absolument qu'une polymériste arrive en finale dans le Nord ! 

Je veux prouver que c'est possible, d'autant plus qu'il y a quelques jours, ma candidature pour une exposition de créateurs* (soit disant à la pointe de l'avant-garde) a été refusée parce que les organisateurs ont - je cite - "un a priori négatif sur la pâte fimo". Ah, vous aussi vous trouvez ça honteux ?
J'aimerais que ce genre d'idées reçues change et vous pouvez m'y aider !

Tremplin des créateurs

Merci à vous !
 
Dorothée.

*dont je tairai le nom
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 5 novembre 2012

Bague Artichoc version prune et parme

La bague Artichoc voit désormais la vie en couleurs !
Bague artichoc, pâte polymère et argent 925/1000, anneau ajustable.
Disponible ici.
 
The coloured version of the Artichoc ring is now available here.
 Artichoc ring, polymer clay and sterling silver.
 


* * * J'ai besoin de votre soutien ! * * *
Il reste 4 jours pour voter au tremplin de créateurs organisé par A Little Market ! Pour le moment, je suis première de la catégorie Bijoux pour la région Nord de la France, et c'est grâce à vous, mais rien n'est joué, j'ai encore besoin de tout votre soutien !
Merci de tout cœur et bonne journée à vous !
Dorothée
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 1 novembre 2012

Faire-part de naissance

Aujourd'hui, je souhaite vous communiquer une très bonne nouvelle. Non, je ne viens pas d'accoucher ;), mais il s'agit quand même d'un beau bébé : j'ai l'honneur de vous annoncer la naissance de Made in Calais !
 
Made in Calais, qu'est-ce que c'est ?
 
Après le succès de la boutique éphémère en mai dernier, organisée avec des amies créatrices, et après plusieurs mois de discussions passionnées sur le sujet, nous avons décidé de fonder l'association Made in Calais, pour promouvoir le fait-main et la création artisanale dans le Calaisis, pour mettre en avant notre travail bien sûr, mais aussi celui d'autres créateurs de la région, au gré des rencontres, des coups de cœur...
Le "pitch"
"Pour sortir des sentiers battus du shopping, et des grandes enseignes que l'on trouve partout, contre l'uniformisation de la mode et du monde, Made in Calais vous propose une solution : de beaux objets, uniques ou en petite série, fabriqués dans votre région. Une façon de redynamiser l'économie locale, à petite échelle, et de réinjecter de l'humain dans nos modes de consommer."
 
Et pour Noël, Made in Calais vous prépare un super évènement, dont je vous reparle très vite (mais vous pouvez tricher et aller voir tout de suite de quoi il retourne ici) ;)
 
Le blog de l'association : http://madeincalais.blogspot.fr
 

Bonne visite !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...