lundi 28 mai 2012

Entre les Lignes, manifestation littéraire, festive, et populaire

Je suis très heureuse de vous annoncer ma participation au festival Entre les Lignes, qui a lieu au Channel, scène nationale, à Calais, du vendredi 1er au dimanche 3 juin. Heureuse d'exposer dans un si beau lieu culturel, à l'occasion d'un des temps forts de l'année.


Puisque je ne crois pas pouvoir en parler mieux qu'eux, voici un extrait du programme :
Cette édition de la manifestation Entre les lignes est une invitation adressée à chacun, dès l’enfance, quel que soit son lien à la lecture, au livre.
C’est l’occasion de se laisser emmener au coeur d’imaginaires riches, c’est un petit voyage dans l’encre personnelle de la langue.
Les hôtes qui se présenteront au détour de vos pérégrinations sont des auteurs français ou étrangers, des illustrateurs, des éditeurs indépendants, des conteurs, des comédiens, des artisans d’art, des amateurs et des professionnels du livre.
Dès le matin et jusqu’au soir, nous prévoyons des expériences sensorielles, des mots à siroter dans l’air du printemps, une atmosphère de fête et de rue, quelques ateliers, un troc de livres, des rencontres gustatives et d’autres propositions à butiner ici ou là.

Ça donne envie, non ?

Pour en savoir plus :
http://www.lechannel.fr

Pour télécharger le programme (pdf) :
Entre les lignes

* * *

Quand à moi, je serai présente le samedi 2 et le dimanche 3 de 11h à 18h, en compagnie de plusieurs autres artisans d'art invités par le Channel, dont mes amies Vanouchkaïa et Julie Bernard. Voici des nouveautés que vous pourrez retrouver à cette occasion, mais il y aura aussi quelques petites illustrations en lien avec la lecture...

Une nouvelle fournée de boucles d'oreilles Petites Poupées. J'en suis très contente, car j'ai enfin réussi à obtenir exactement l'effet que je recherchais depuis longtemps, tout en m'amusant bien. Elles sont montées sur des attaches en argent 925.
 
* * *
 
La nouvelle collection Petits Mignons, des pendentifs en pâte polymère et non pas en céramique (je précise car beaucoup de gens s'y laissent prendre...). Des pièces uniques, et certains des pendentifs sont réversibles. Je mettrai des photos de chacun dans un prochain article pour vous présenter ces petites bestioles que j'adore !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 25 mai 2012

Une jolie poupée de Julie Adore

Il y a quelques temps (bon ok ça fait déjà un mois !) c'était l'anniversaire de ma meilleure amie. Pour continuer le concours de celle qui fera le plus beau cadeau à l'autre (l'année dernière j'ai eu droit à un séjour à Paris et une poupée de Chloé Rémiat), j'ai décidé de lui offrir une poupée sur mesure, réalisée spécialement pour elle par la créatrice Julie Adore, dans le cadre de son beau projet : 100 poupées pour 100 personnes...
La poupée d'Anne-Charlotte est la n°45, Julie en parle ici.
Quand elle est arrivée à la maison, autant vous dire que j'ai failli la garder pour  moi ! Le travail de couture, du crochet, les détails et les clins d’œil (comme le chat noir), tout est d'une finesse et d'une minutie incroyables !
La poupée était accompagnée d'un petit mot gentil, et même l'emballage était à croquer...

Crédit photo Julie Adore

* * *

Qui dit anniversaire dit aussi carte de vœux... Dès que j'ai vu celle-ci, chez Wit and Whistle, j'ai su qu'elle était pour Anne-Charlotte ! C'est écrit : "You were here", ou, pour les nuls en anglais : "Tu étais ici". A défaut d'être mignonne, j'ai trouvé cette carte tout simplement géniale !

 Crédit photo Wit and Whistle
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 24 mai 2012

Coup de cœur de mai : Pÿr

Mon coup de cœur de mai est Ophélia, talentueuse créatrice de bijoux plus connue sous le nom de Pÿr. J'ai découvert son univers à l'occasion du Salon Grain de Sel à Sèvres en novembre 2011. Bien sûr, je suis immédiatement tombée amoureuse de la macabre et décalée collection We are Freaks, mais, au-delà de cette collection emblématique, Ophélia développe bien d'autres collections de bijoux inventifs, poétiques, et raffinés, dans un perpétuel travail de recherche et d'expérimentation.

Quel est ton parcours (formation, etc.) ?
Mon parcours n'est pas très original : j'ai commencé par un Bac STI Arts Appliqués et puis je me suis tournée vers l’artisanat d'art. J'ai fini mon cursus par un DMA Art du Bijou et Joyau à l'école Boulle. J'ai un peu travaillé à droite à gauche (dans le bijou pour les défilés de mode et aussi de l'accessoire dans le milieu du spectacle) et j'ai assez vite monté une structure pour pouvoir vivre de mes propres créations.


Quelles sont tes sources d’inspiration ?
Difficile à dire... J'ai plutôt des thèmes qui reviennent régulièrement, un peu comme des obsessions: le travail autour du corps humain, le cabinet de curiosité et le détournement. Il y a presque toujours un lien avec l'une de ses trois notions dans mes créations. Et en fonction de l'angle abordé, je fais des recherches. La documentation peut aller de l'imagerie scientifique au travail d'un artiste.

Quelles sont tes passions en dehors de la création ?
J'ai du mal à dissocier mon activité artistique du reste de ma vie. Tout ce que je fais finit souvent par recouper ou par influencer mon travail. J'adore l'art contemporain et quand j'ai du temps c'est toujours un immense plaisir de voir une exposition.

Quels sont tes matériaux de prédilection ?
Je travaille principalement le métal (l'argent, le laiton, le cuivre). J'aime aussi le travail de l'émail, c'est assez magique comme procédé, on a souvent des surprises. (Les émaux sont des poudres de verre coloré que l'on dépose sur du cuivre, de l'argent ou de l'or. On enfourne le tout à très haute température, autour de 800°C, pour obtenir un « glacis » de verre sur la pièce de métal.)
Après, je suis un peu touche à tout. En fonction des envies du moment, j'ai déjà travaillé la résine, le silicone, le latex, la mousse de polyuréthane... Tester, expérimenter, découvrir de nouveaux matériaux, c'est vraiment un besoin!

Qu’est-ce qui, selon toi, caractérise ton travail ?
Ma première collection s'appelle « Promenons-nous dans les bois ». Elle utilise des morceaux de bois que j'ai ramassé lors de mes pérégrinations. Je ne peux pas m’en empêcher : amasser, collecter, cueillir.... Le bois a été laissé le plus brut possible, car mon choix s'était arrêté sur ce morceau (pour sa forme, sa couleur, son usure....) et pas un autre.


La seconde collection se nomme « We are freaks ».
Et pourquoi pas des bijoux qui révèlent notre « coté monstrueux » ? Je me suis beaucoup amusée à réaliser cette collection. Faite à partir de fragments de poupées, elle joue avec le corps et son apparence. Présentée sous des globes en verre, on peut exposer chez soi son bijou quand on ne le porte pas.



Collier Boule filigranée
Ce collier est une commande d'une amie. J'ai bien aimé réaliser ce bijou, c'était un sacré enjeu technique pour moi. Je devais faire en sorte que le collier s'ouvre pour accueillir des pierres et m'inspirer d'un dessin de mon amie pour faire le décor sur la boule. Le motif a été réalisé avec du fil d’argent. Chaque fil est formé à la main; positionné et mis en volume, le tout est ensuite soudé. Plusieurs jours de travail...



As-tu des amis créateurs ? Parle-nous d’eux !
J'ai beaucoup d'amis qui gravitent dans le milieu du spectacle. Le groupe composit est une compagnie qui présente des installations, des spectacles et des performances multimédia (vidéo, son, danse...). Leur travail est vraiment intéressant et mérite d'être reconnu.

Lou Bécane, E2O et Quentin Guibert sont des amis bijoutiers. Ils ont chacun leur univers et ont beaucoup de talent.

Quelle est ta démarche de travail ?
Je ne sais pas si j'ai vraiment une démarche mais en général il y a souvent un schéma qui se répète.
Je laisse toujours un peu mijoter mes premières pistes. Si elles me trottent encore dans la tête après quelques temps, c'est que ce début d'idée vaut la peine d’être creusé. Ensuite, je fais des recherches de documentation, du texte, de l'image. Parfois, je passe par le dessin, mais toujours par des expérimentations. C'est la partie que je préfère: recherche de formes, choix des couleurs, des matériaux.....Après, je fais quelques prototypes pour voir si le bijou marche (esthétiquement et techniquement) et puis je décline le tout en collection.
Ce n'est pas vraiment linéaire, des fois je commence un projet qui se termine plusieurs mois après avec des temps morts, et d'autres fois, je le finis en une semaine.

Peux-tu décrire rapidement ton atelier ?
Mon lieu de travail se situe dans une friche où il y a plein d'ateliers, j'aime bien cet esprit « joyeux bordel » quand on entre. (La Villa Mais d'Ici à Aubervilliers, si vous souhaitez en savoir plus sur ce lieu : http://www.villamaisdici.org/)
Je partage mon atelier avec quatre amies qui travaillent surtout pour le spectacle : des costumières et une plasticienne. J'ai, quant à moi, mon petit coin rempli de boites et de rangements. J'ai un problème, je ne peux pas m’empêcher de récupérer, de ramasser tout ce qui traîne... cela va de bouts de bois à des vieux journaux, en passant par des fioles en verre.... J'ai l'impression que tout peut servir. Enfin bref....
Et le plus important, mon établi !



Quelle est ton actualité ? Quels sont tes projets ?
En ce moment, je participe à une exposition collective de créateurs de bijoux contemporains à Pékin. Et, je vais commencer ma prochaine collection autour de l'idée du virus (eh oui, encore le thème du corps humain...). Je pense aussi à faire de l'objet, on verra.

Où peut-on trouver te trouver / trouver tes créations ?
Si vous souhaitez retrouver mes créations, j'ai un site internet : www.lepetitmondedepyr.fr, un blog qui parle de mes actualités : http://lepetitmondedepyr.over-blog.com/, et un Facebook si vous souhaitez me soutenir sur votre mur !

Crédit photo : Pÿr
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 21 mai 2012

Collection écailles

Petit aperçu de la collection Écailles, que j'ai enfin commencée,
plus d'un an après avoir réalisé le prototype que voici :


Pâte polymère et argent 925, sur ras de cou en acier inox câblé, fermoir aimanté.





Les premières pièces de la série sont disponibles au Cube à Croix.

J'ai aussi fait deux pendentifs en version translucide,
assortis aux boucles d'oreilles Bulles de lumière...
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 16 mai 2012

Les Journées du Fait-main 2012

Les Journées du fait-main 2012, c'est déjà fini… Après des semaines de préparatifs, ces trois jours sont passés à toute vitesse ! :( C'était la première fois que j'organisais un évènement avec mes copines créatrices, cela a représenté beaucoup de travail, mais tout le monde s'est donné à fond, et ça en valait la peine : les nombreux visiteurs, le beau temps, et l'ambiance détendue, ont contribué à faire de cette première édition calaisienne un franc succès !
 
Merci à tout le monde, notamment à Betty-May, Hélène, Julie, Marie et Valérie, sans qui cette belle aventure n'aurait pas été possible !
 
Et un énorme merci à Sandra Lou d'avoir soutenu notre évènement en acceptant d'être la marraine des Journées du Fait-main à Calais !

La façade décorée par Julie et Guillaume.

Une vitrine sur le thème du pique-nique champêtre

Un petit bout de mon stand
 
La nouvelle collection Posca (non, je ne lui ai toujours pas trouvé de nom...)

Les bagues Posca

Les dernières bagues en noir et blanc

Quelques lapinous en visite amicale, apportés par l'une de mes élèves !
 
Des fans des Folles Marquises ! ;)

* * *

Quelques photos des autres stands


A fleur de pÔ

Bois de rose Avenue

Made by Sokrate


Les Gourmandises d'Hélène

Photo de groupe pendant le vernissage, avec Julie, Sandra Lou, marraine de l'évènement, Marie, Valérie, Betty-May, Hélène, Dorothée, une cliente-mystère, et Madame Bouchart, maire de Calais !


Avec la belle Sandra Lou !

* * *

Pour revivre l'aventure, c'est sur le blog des JDFM à Calais.
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 13 mai 2012

Dernier jour des Journées du fait-main !

Aujourd'hui, dernier jour des Journées du fait-main ! Rendez-vous au 114 bd Jacquard à Calais de 10h à 19h !
Pour voir les premières photos, c'est ici ou en cliquant sur la photo !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 9 mai 2012

Nouvelle collection, Posca sur pâte polymère

Voici en avant-première une nouvelle collection de pendentifs et bagues en pâte polymère décorée avec des feutres Posca. Heureusement, même quand je suis très inquiète pour mon avenir, l'inspiration ne tarit pas...
Depuis une discussion avec Céline, qui pensait (de loin) que certains motifs de millefiori sur mes bijoux étaient dessinés, cette idée de dessiner sur la pâte polymère me trotte dans la tête.
Pour ceux qui me suivent aussi sur Facebook, vous savez déjà que j'ai profité des soldes pour m'offrir les Posca que je rêvais d'essayer depuis très longtemps. On peut même dire que j'ai craqué en achetant pas moins de 50 feutres !
J'ai donc créé une série de supports en Fimo, que j'ai cuits, poncés, décorés, recuits, et enfin vernis puis montés en bijoux.
J'adore l'effet que cela donne, et vous ?

Vous pourrez retrouver ces bijoux ce week-end lors des Journées du Fait-Main  !

* * *

Here is a preview of a new collection of pendants and rings made ​​of polymer clay decorated with Posca markers. Luckily, even when I'm very worried about my future, inspiration keeps going !
From a discussion with
Céline, who thought some of my millefiori patterns were drawn, the idea of drawing on polymer clay keeps going through my mind.
Those who follow me also on
Facebook already know that I took advantage of the sales for offering me the Posca markers that I dreamed of trying for a long time. Maybe I exaggerated a little by buying about 50 markers !
I created a series of bases in Fimo, that I baked, sanded, decorated, baked again, and finally varnished and mounted into jewellery.
I love the effect it gives ! And what about you ?

















Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...